Performances

Process industriel de fabrication

La mise en oeuvre des produits Process Bois Laudescher bénéficie d’avantages multiples : facilité de découpe, d’intégration d’éléments techniques, flexibilité des systèmes de pose et durabilité. La conception des produits, associée à des systèmes standard du marché constitue un facteur d’économie pour les entreprises, du fait du gain de temps réalisé lors de la mise en oeuvre.
Les gammes offrent de multiples possibilités d’installation en prenant en compte les nombreuses exigences réglementaires et les diverses contraintes architecturales propres à chaque bâtiment. Enfin, la nature des produits leur assure une grande pérennité d’aspect. Ils ne sont sujets ni au vieillissement prématuré, ni au développement de moisissures. Résistants,

ils peuvent être manipulés à volonté lors d’opérations de maintenance sans risque de détérioration. Leurs stabilités dimensionnelles et leurs résistances mécaniques sont exceptionnelles. A travers ses réalisations, Laudescher industrie exprime la volonté d’associer les attributs traditionnels du bois - qualités vertueuses, émotionnelles et de tonalités - à des formes géométriques évolutives, énergiques, uniques, ouvertes à toutes les audaces de la conception architecturale. Rythmes, vibrations, aspects de surface, finitions, volumes et formes confèrent ainsi aux ouvrages une identité visuelle unique qui donne de la vie aux plafonds, murs et façades : plus qu’une offre adaptée, un engagement de pérennité et un gage de singularité.

Process industriel de fabrication bois

Entaillage avec une technologie d’assemblage
à mi-bois garantissant une tenue parfaite du panneau.

Brevets INPI/OEB

Les gammes, la conception des produits et des systèmes (Bords, mise en œuvre, acoustique) Process Bois laudescher, font l’objet de dépôts et de brevets d’inventions enregistrés à l’INPI et l’OEB.

Propriété Industrielle, intellectuelle et droit à l’exploitation exclusive Laudescher Industrie.

Brevet d'invention INPI - plafond
Certicat d'enregistrement Marque et Modèles
Brevet européen - plafond
Brevet d'invention INPI - Acoustique
Certificat d'enregistrement Wax Color

Environnement et santé

Laudescher industrie développe plusieurs moyens d’analyse et de contrôle pour les impacts de l’activité de la société sur l’environnement. La participation des produits Process Bois Laudescher à la démarche d’éco-construction permet d’anticiper et de réduire les impacts environnementaux d’une réalisation tout en optimisant les critères de confort et de santé pour les occupants. L’analyse du Cycle de Vie (ACV) permet de quantifier les impacts environnementaux dans le temps des produits Process Bois Laudescher. Enfin, l’utilisation des Déclaration Environnementale Produit (DEP) fournit des indicateurs chiffrés et qualitatifs sur les impacts générés par nos produits durant le cycle de vie. Ces fiches sont conformes à la norme EN15804.DEP (Déclaration Environnementale Produit) et Analyse du Cycle de Vie (ACV) d’un produit.

Le cycle de vie d’un produit se déroule autour de cinq phases successives (matières premières, fabrication, transport et mise en oeuvre, vie en oeuvre, fin de vie), de l’acquisition des matières premières à son élimination, ou sa valorisation potentielle, en fin de vie. L’Analyse du Cycle de Vie (ACV) d’un produit consiste à quantifier pour chacune des 5 étapes les niveaux d’impacts environnementaux générés et à établir un bilan chiffré. Ce bilan est repris dans la fiche de Déclaration Environnementale Produit (DEP) du produit.

Le cycle de vie d’un produit se déroule autour de cinq phases successives (matières premières, fabrication, transport et mise en oeuvre, vie en oeuvre, fin de vie), de l’acquisition des matières premières à son élimination, ou sa valorisation potentielle, en fin de vie. L’Analyse du Cycle de Vie (ACV) d’un produit consiste à quantifier pour chacune des 5 étapes les niveaux d’impacts environnementaux générés et à établir un bilan chiffré. Ce bilan est repris dans la fiche de Déclaration Environnementale Produit (DEP) du produit.

Les conséquences environnementales sont nombreuses et variées au cours du cycle de vie d’un produit : impact de la consommation énergétique du transport, entretien important nécessité par certains produits… Pour s’y retrouver, seule une démarche scientifique peut permettre de dire objectivement si un produit est bon pour l’environnement. Les Déclaration Environnementale Produit (DEP) ont été élaborées pour permettre aux concepteurs d’ouvrages de réaliser le meilleur choix de produit à partir d’un ‘‘passeport’’ scientifique environnemental et sanitaire.

L’Analyse du Cycle de Vie (ACV) d’un produit consiste à quantifier pour chacune des 5 étapes les niveaux d’impacts environnementaux générés et à établir un bilan chiffré. Ce bilan est repris dans la fiche de Déclaration Environnementale Produit (DEP) du produit.

Les conséquences sont nombreuses et variées sur le cycle de vie d’un produit : impact de la consommation énergétique du transport, l’entretien important nécessité par certains produits, ... Pour s’y retrouver, seule une démarche scientifique peut permettre de dire objectivement si un produit est bon pour l’environnement. Les Déclaration Environnementale Produit (DEP) ont été élaborées pour permettre aux concepteurs d’ouvrages de réaliser le meilleur choix de produit à partir d’un ‘‘passeport’’ scientifique environnemental et sanitaire. Une DEP fournit objectivement des indicateurs chiffrés ou qualificatifs sur les impacts générés par le produit tout au long de son cycle de vie. Elle est réalisée conformément à la norme EN15804.

Le cycle de vie d’un produit est composé des phases suivantes :
1. Production : comprend la fabrication du produit mais aussi l’extraction, la préparation et le transport des matières premières nécessaires à la fabrication du produit, cette étape s’arrête à la sortie du produit de l’usine.
2. Transport : comprend le transport du produit de l’usine de production jusqu’au chantier où il sera utilisé.
3. Mise en oeuvre : consiste en la mise en place du produit dans un ouvrage. Le transport des déchets de mise en oeuvre (chutes de découpe, consommables…) est également pris en compte. 4. Vie en oeuvre : phase pendant laquelle le produit assure sa fonction dans le bâtiment. Durant la vie en oeuvre, le produit peut faire l’objet d’entretien, de maintenance, de remplacement partiel pris en compte dans le bilan environnemental. 5. Fin de vie : consiste en la dépose du produit lors d’une opération de démolition, réhabilitation ou entretien. Le transport des déchets liés à cette étape jusqu’à un site de valorisation ou d’élimination est pris en compte.

L’analyse du cycle de vie permet d’obtenir des indicateurs d’impacts environnementaux, base de comparaison des produits
• Consommation de ressources énergétiques (en kg ou MJ)
• Epuisement des ressources (en kg d’antimoine équivalent)
• Consommation d’eau (en L)
• Déchets solides (en kg)
• Changement climatique (en kg équivalent CO2)
• Acidification atmosphérique (en kg équivalent SO2)
• Pollution de l’air (en m3 d’air nécessaire à diluer les produits)
• Pollution de l’eau (en m3 d’eau nécessaire à diluer les produits)
• Destruction de la couche d’ozone stratosphérique (en kg équivalent CFC11)
• Formation d’ozone photochimique (en kg équivalent éthylène C2H2)
• Modification de la biodiversité (supprimé car non quantifiable)

A ces indicateurs viennent se rajouter des signaux d’impacts sanitaires et de confort • Qualité de l’air intérieur
• Emission de COV (Composés Organiques Volatiles) et formaldéhyde
• Comportement des matériaux face à la croissance fongique et bactérienne
• Emissions radioactives naturelles des produits de construction
• Emissions de fibres et particules
• Qualité de l’eau destinée ou non à la consommation humaine
• Confort hygrothermique
• Confort acoustique
• Confort visuel
• Confort olfactif
• Qualité des espaces.

Pour comparer les produits, il est important de définir également pour chaque produit de construction l’unité fonctionnelle (m2 pour un produit de couverture ou ml pour une canalisation par exemple) et la durée de vie typique du produit (ou DVT). Il est important également de définir pour chaque produit de construction l’unité fonctionnelle (m2 pour un produit de couverture ou ml pour une canalisation par exemple) et la durée de vie typique du produit (ou DVT).

Etiquetage Sanitaire

Depuis le 1er janvier 2012, tout nouveau produit de construction ou de décoration doit porter un étiquetage informatif sur le taux d’émission de COV.

Emissions dans l’air intérieur

Matériaux de construction, peintures, revêtements, isolants…tous ces produits peuvent dégager des polluants volatils qui se dispersent dans l’air intérieur pendant et après les travaux.
Depuis le 1er janvier 2012, tout nouveau produit de construction ou de décoration mis sur le marché doit porter un étiquetage informatif sur le taux d’émission de COV (composés organiques volatils) qu’il émet après 28 jours de test. Les produits commercialisés avant cette date devront être étiquetés au plus tard le 1er septembre 2013.
L’objectif de cette mesure est d’informer le consommateur sur les risques de toxicité par inhalation liés à ces polluants volatils tels que le formaldéhyde, le toluène

ou encore le styrène, qui peuvent entraîner des pathologies comme l’asthme ou les allergies. Les produits concernés par cette nouvelle réglementation sont les produits de construction et revêtements de mur ou de sol ainsi que les peintures, vernis, colles, adhésifs, etc. Le niveau d’émission du produit est indiqué par une classe allant de A+ (très faibles émissions) à C (fortes émissions), selon le principe déjà utilisé pour l’électroménager ou les véhicules.
Les classes d’émission (Arrêté du 19 mai 2011).
Les Produits PBL ont été testée dans un laboratoire indépendant et classé « A+ »

Attestation Zone verte Excell - Ambiance intérieure

L’échantillon de matériau Lauder Linéa a fait l’objet d’une recherche de différents polluants réputés, ou suspectés, pouvoir perturber la qualité d’environnements dits sensibles.
Les essais réalisés selon les protocoles analytiques et en respectant les conditions de mise en oeuvre du matériau n’ont pas permis de détecter d’éléments indésirables en quantités significatives. Ainsi, l’innocuité du matériau vis-à-vis de la qualité de produits entreposés dans les ambiances sensibles est assurée. L’efficacité technologique du produit n’est pas testée.

Télécharger l'attestation Excell Zone Verte

FSC - PEFC

FSC

Le FSC (Forest Stewardship Council en anglais, traduit par « Conseil de Soutien de la Forêt » en français) est une organisation internationale indépendante, non-gouvernementale et à but non- lucratif. Le but du FSC est d’encourager de manière constructive les initiatives de gestion forestière socialement, écologiquement et économiquement responsables, en les rendant visibles et crédibles par un label apposé sur les produits issus de forêts certifiées. Le logo FSC signale un produit correspondant à un cahier des charges clair, transparent et vérifié par des certificateurs indépendants. Il permet ainsi au consommateur d’identifier le bois et ses produits dérivés issus d’une forêt bénéficiant d’une gestion forestière respectant les principes du développement durable tels que définis à Rio en juin 1992, c’est-à-dire :
• Ecologiquement adaptée
• Socialement bénéfique
• Economiquement viable.

La Chaine de Contrôle FSC (CoC) permet une traçabilité des matériaux FSC au cours des différentes étapes de transformation, de la forêt au distributeur et au consommateur

final. La certification CoC concerne les opérations de fabrication, de transformation ou de vente de produits forestiers ligneux ou non ligneux.

Le standard CoC exige des entreprises qu’elles identifient l’origine des matières premières entrant dans la fabrication de leurs produits certifiés FSC et qu’elles maintiennent les produits certifiés FSC séparés des autres produits tout au long du processus de transformation. Seuls les groupes de produits fabriqués à partir de matières premières FSC couverts par le certificat CoC FSC d’une entreprise peuvent être vendus avec le label FSC. Le label FSC constitue un lien entre la production et la consommation responsable permettant au consommateur d’effectuer des actes d’achats environnemental et socialement responsables. Laudescher industrie est convaincue de la pérennité du bois massif, noble matière avec laquelle l’entreprise travaille depuis le début. En effet, le bois dispose d’une légitimité naturelle face au défi planétaire qu’est le développement durable et s’affirme comme une véritable solution à de nombreuses problématiques environnementales.

PEFC

« Plan European Forest Certification » devenu « Program for the Endorsement of Forest Certification schemes » est généralement présenté comme un écolabel de certification, visant à contribuer à la gestion durable des forêts. Apposé sur un produit en bois ou à base de bois, le logo garantit que ce produit est constitué d’au moins 70% de bois issu de forêts répondant pour leur gestion aux recommandations des entités nationales et régionales de PEFC. 9% de la surface forestière mondiale est certifiée selon des critères de la gestion forestière durable, soit environ 280 millions d’hectares. Sur ces 280 millions d’hectares, 200 millions sont certifiés PEFC ce qui en fait la certification leader dans le monde en termes de surfaces certifiées. En France, environ un quart de la surface forestière est certifiée PEFC (soit près de 5,06 millions d’hectares en décembre 2008). L’action de PEFC s’exerce au minimum à deux niveaux :
• Celui de la certification forestière. Pour certifier la gestion durable d’une forêt, l’association PEFC France exige l’application d’un certain nombre de règles de gestion durable qu’elle a édité. Par souci de crédibilité, ces règles doivent être vérifiées par une tierce partie

indépendante ; il s’agit d’un organisme certificateur qui a lui-même été accrédité par le COFRAC (association chargée de l’accréditation des laboratoires, organismes certificateurs et d’inspection). Le propriétaire forestier s’engage alors à respecter un cahier des charges qui contient des exigences en matière de gestion forestière durable. De même, l’exploitant forestier - responsable de la coupe des bois - est signataire d’un cahier des charges.
• Celui de la certification des entreprises de la filière bois. Au-delà de la certification de la forêt, le système PEFC permet le suivi du bois depuis la forêt jusqu’à l’utilisateur final (chaîne de contrôle des bois PEFC). Ainsi, si le consommateur rencontre le logo PEFC sur un produit en bois, c’est que celui-ci est constitué au minimum de 70% de bois issu d’une gestion certifiée PEFC. L’objectif central de PEFC est de faire progresser la gestion durable des forêts, et donc de développer dans le monde le marché des bois et sous-produits venant de forêts gérées selon ses principes ; c’est pourquoi depuis les années 2000, le système PEFC veut prendre en compte la diversité des forêts du monde, au-delà de la zone paneuropéenne. Il est basé sur le principe de subsidiarité, c’est-à-dire le respect des trois fonctions principales de la forêt : économique, environnementale et sociale.

Acoustique

Absorption acoustique : comment se déplace le son dans une pièce ? Quand une onde sonore entre en contact avec un matériau, une partie de l'énergie est réfléchie, une autre partie est absorbée dans le matériau et le reste le traverse. La qualité de l'absorption acoustique est déterminée par l'agencement de l'espace et des matériaux utilisés. Par nature, la laine de roche offre d'excellentes propriétés d'absorption acoustique.

Absorption acoustique de qualité
L'absorption acoustique contrôle le niveau de pression acoustique ambiant dans une pièce et favorise un environnement confortable dans lequel les gens peuvent se concentrer et travailler de façon productive, sans irritation et stress causés par le bruit.

Niveau de pression acoustique
Le niveau de pression acoustique indique le volume sonore présent dans les espaces. L'exposition à des niveaux sonores élevés continus ou à des pics sonores élevés peut, avec le temps, nuire à la santé. Cela augmente l'intelligibilité de la parole rendant les présentations et les conversations faciles à comprendre.

Intelligibilité de la parole
L'intelligibilité de la parole correspond à la qualité d'écoute et de compréhension d'un échange dans une pièce. Elle est étroitement liée au temps de réverbération. Cela réduit la réverbération (échos) et "l'effet cocktail" où les niveaux sonores augmentent de manière incontrôlée car les gens parlent de plus en plus fort pour se faire entendre jusqu'à ce que tout le monde se mette à crier.

Réverbération
Le temps de réverbération est défini comme le temps nécessaire pour que le niveau de pression acoustique descende de 60 dB après l'interruption de la source sonore

Réaction au feu

La réaction au feu détermine la propension d'un matériau à alimenter un incendie Les critères d'évaluation de l'UE en matière de réaction au feu (EN 13501-1) sont l'inflammabilité d'un matériau, le pouvoir calorifique, la propagation

des flammes, la production de fumées, les émissions de gaz toxiques, la présence de gouttelettes ou de débris enflammés et / ou une combinaison de ces aspects relatifs à la sécurité.

Classes de risques des bois massif en fonction des applications

Extérieur

Les classes de risques d’après les normes NF EN 335-2 et NF B 50-100 La norme NF EN 335 définit les caractéristiques de base de chaque classe de risque, afin de pouvoir sélectionner les conditions d’aptitude à l’emploi.

Essences résineuses tempérées

Essences résineuses tempérées

Essences feuillus tempérées

Essences feuillus tempérées

Intérieur

Choix des finitions en fonction des températures et des taux d’hygrométrie des locaux.

Tableau des classements des locaux

Finitions vernis, Wax Color, naturelles

1- Le dépassement d’un seul des critères conduit à la classe immédiatement supérieure

2- Le type d’agressivité des classes de l’ambiance sera défini dans les pièces écrites

Classe A et B : Toutes finitions de la gamme Lauder LINEA possible

Classe C et D : Finitions vernis et Wax Color MC de la gamme Lauder LINEA uniquement

Les milieux extérieurs couverts type préau, ne figurent pas dans le tableau précédent, les finitions naturelles et Wax Color sont indiquées.

Les dernières actualités

Article 5 façacdes

Siège mondial de Véolia

Inauguration de l'usine

Retrouvez nos vidéos sur :
Retrouvez nos photos sur :
Fabricant Plafond, habillage Mural,façade, Bardage Bois